décembre 2007Toujours lors d'un raid hivernal, une petite ballade en Bretagne quelques jours avant Noël, ce jour là le gèle ne m'a pas quitté, la tente pliée gelée au matin l'est tout autant le soir au bivouac suivant.

Une des contraintes de rouler l'hiver est que la nuit arrive tôt aussi l'on doit s'arrêter de pédaler  vers 17h pour trouver un lieu où camper et profiter de la clarté pour faire en toute sérénité toutes les taches avant de devoir se coucher au chaud dans son duvet, il n'y a plus rien d'autre à faire.

La photo en-dessous montre bien les conditions rencontrées une autre fois, certe c'est beau la neige, mais sous une minuscule tente elle peut être un piège dangereux, un camping ouvert à l'année m'a autoriser le terrain, la douche chaude fut agréable, mais j'ai passé une grande partie de la nuit à devoir repousser avec mes pieds par l'intérieur la neige qui s'accumulait au-dessus de ma tête et au matin voilà le spectacle.

michel niort à bergue mars 2008 010